En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'assurer le bon fonctionnement de nos services. J'accepte En savoir plus

Le site 100%

Automobile !

L' éthylotest : nouvelle arme contre la mortalité routière...


Véhicules de collection


Le délais est différent pour les voitures de collection


La sécurité doit être assurée


Les véhicules sont concernés par l'examen


Les motos concernées également


Depuis le 1er décembre 2011, les discothèques sont dans l'obligation d'être équipées de dispositifs "permettant le dépistage de l'imprégnation alcoolique". Au tour maintenant des voitures. A côté des traditionnels gilets jaunes et triangles vient se greffer dans la panoplie obligatoire de l'automobiliste l'éthylotest, qui arrive en trombe dès cet été.
Focus sur la dernière mesure obligatoire du marché de l'automobile...


A partir du 1er juillet 2012, l'éthylotest non usagé et non périmé devient obligatoire dans les véhicules. Il permet à l'automobiliste de savoir s'il est apte ou non à prendre sa voiture après avoir consommé de l'alcool.

Cette mesure vise à lutter contre l'alcool au volant, qui cause actuellement 31% des accidents violents entraînant la mortalité routière.

A titre d'information, 3 970 personnes sont décédées en 2011 à cause d'une consommation excessive d'alcool de leur part où du conducteur de la voiture dans laquelle ils se trouvaient.


L'éthylot est déjà présent dans certains lieux depuis cet hiver

Des éthylotests anti-démarrage sont disposés dans les cars neufs depuis le 1er janvier 2010. Cette nouvelle mesure ne s'arrête pas là, elle prévoit également d'équiper l'ensemble des bus pour la rentrée scolaire 2015.

De même, depuis décembre dernier déjà, les éthylotests sont disponibles en libre-service dans les bars et les boîtes de nuit mais cela n'est pas assez car la consommation excessive d'alcool ne se produit pas uniquement dans ces lieux.

Il suffit d'une soirée un peu trop arrosée chez des amis, lors d'un mariage, au café théâtre etc. et vous êtes au-dessus du taux d'alcoolémie autorisé autorisé.
Vous vous confrontez alors à la mortalité routière ainsi que les personnes que vous transportez si vous prenez le volant.

A noter également que dès le 1er novembre 2012, ne pas posséder un éthylotest entraînera une amende de 11 euros, seuls les cyclomoteurs sont exempts.

Alors n'attendez plus, procurez-vous l'éthylotest en vous méfiant cependant des contre-façons : un bon éthylotest coûte entre 1 et 2 €, en dessous de ce tarif, ce n'est pas la peine de l'acheter car vous pouvez être certains qu'il s'agit d'un faux et qu'il ne vous sera d'aucun secours lors d'une consommation excessive d'alcool.

Pour les fêtards, investissez dans l'éthylotest électronique, certes un peu onéreux (environ 150 €) mais qui vous servira autant de fois que vous le souhaitez.

Venez essayer le véhicule que vous souhaitez avant de l'acheter ! Et n'oubliez pas de vous munir de l'éthylotest !